Connecte-toi avec nous

FORMASCAN

Expatriation : quitter la France pour un autre pays est-elle la seule solution ?

quitter-la-france-pour-un-autre-pays

Actualités Business Online

Expatriation : quitter la France pour un autre pays est-elle la seule solution ?

Quitter la France pour un autre pays et changer de vie ?

La fiscalité française est des plus assommantes pour les entrepreneurs français. Ainsi, on comprend facilement pourquoi la voie de l’expatriation peut sembler être la seule solution pour faire prospérer son entreprise et avoir un cadre de vie plus agréable.

Mais quitter la France pour un autre pays, est-ce vraiment la seule solution ?

La langue peut effectivement être une première barrière, mais une langue ça s’apprend. En revanche, la culture, ainsi que l’obtention de nationalité peuvent être des freins importants.

Nous allons donc voir aujourd’hui si cela vaut réellement la peine de s’expatrier, et s’il s’agit bel et bien de la seule solution viable pour les entrepreneurs français ?

Quitter la France pour un autre pays : S’expatrier pour la fiscalité

La France est un des pays avec le plus gros taux d’imposition au monde. Ce taux peut aller jusqu’à 45%. Sans compter que les démarches administratives, les obligations fiscales et les calculs sont des plus compliqués.

Pour un entrepreneur débutant ou un auto-entrepreneur, il peut être difficile de s’y retrouver. Et pour les plus expérimentés, avec un chiffre d’affaires plus élevé, les taux d’imposition peuvent exploser, ce qui ne facilite pas l’expansion de son business.

En effet, comment pouvez-vous faire croître votre entreprise si tous vos bénéfices sont aspirés par les finances publiques ? Cela devient alors plus compliqué de financer de nouvelles campagnes publicitaires, de payer ses employés ou freelances, voire même d’acheter de nouveaux outils.

En revanche, dans d’autres pays, la fiscalité peut être plus avantageuse. Les démarches, obligations et comptabilité peuvent être simplifiées. Comme vous reversez moins d’argent aux finances publiques, vous avez alors plus d’argent à réinvestir dans votre entreprise, et donc plus de facilité à prospérer. Vous n’êtes plus assommé par des taxes et vous pouvez enfin respirer.

Maintenant, imaginez un instant. Vous êtes encore en France, à devoir subir le système fiscal français, tandis que votre concurrent est dans un pays avec une fiscalité beaucoup plus avantageuse. Lui peut ainsi réinvestir ses bénéfices en publicité, en employés, en outils et systèmes avantageux, tandis que vous, vous peinez à garder la tête hors de l’eau.

Vous croyez vraiment que vous allez pouvoir faire face à la concurrence alors que vous n’avez pas les mêmes armes ?

Si vous souhaitez faire fructifier votre entreprise et vivre décemment, il va falloir songer à quitter la France.

Pour plus d’informations sur la fiscalité de la France et sur celle de votre futur pays d’accueil, je vous recommande la formation gratuite en fiscalité de AH – Fiscalité & Investissement.

quitter-la-france

S’expatrier pour la mentalité

En France, les entrepreneurs ne sont pas soutenus. Il y a un véritable tabou de l’argent et une jalousie viscérale envers ceux qui réussissent. Plutôt que de chercher à vous soutenir et à vous féliciter pour votre action, le petit français de base n’aura que de la haine et du ressenti pour vous, car il n’est pas fichu de se sortir les doigts du cul. 

Alors, plutôt que de prendre sa vie en main et d’essayer de monter son entreprise lui aussi, pour espérer avoir une vie meilleure, le petit français de base n’aura rien de mieux à faire que de vous jalouser.

Pire ! Celui-ci pourrait même vous mettre des bâtons dans les roues. Car votre réussite ne ferait que refléter et mettre en évidence, son échec et sa condition d’esclave.

Vous avez dû sûrement vous en rendre compte avec votre entourage ? Bien peu de vos proches vous soutiennent réellement dans vos projets.

La mentalité anglo-saxonne (et même dans d’autres pays, avec une culture différente) ne jalouse pas ceux qui réussissent. Bien au contraire, en dehors de la France, les gens félicitent les vainqueurs, et prennent même exemple sur eux, pour en faire des modèles.

Par conséquent, il y aura moins de jaloux pour vous mettre des bâtons dans les roues. Et même mieux : vous rencontrerez plus de partenaires potentiels avec qui faire affaires, ainsi que de nouvelles opportunités pour le business.

S’expatrier pour la sécurité

Sans faire de politique, on est d’accord pour se dire que le taux d’insécurité en France n’est pas des plus bas, n’est-ce pas ?

On peut se faire attaquer dans le métro, vos enfants peuvent se faire harceler à l’école par des voyous, votre fille ou votre femme peuvent se faire violer pour une mini jupe une certaine heure passée, votre voiture peut se faire incendier pour je ne sais quelle raison… 

Bref, tout ceci peut être la source de bien des tracas, n’est-ce pas ?

Non seulement, vous avez déjà du soucis à vous faire avec votre propre business, mais en plus il faut rajouter les problèmes d’insécurité à cela. Dans de telles conditions, comment focaliser toute son attention et toute sa créativité sur son travail et le développement de son entreprise ?

Alors que dans d’autres pays, où l’insécurité n’est pas un problème, vous n’avez pas à vous soucier pour votre vie ou pour votre famille. Vous n’avez donc pas de parasites mentaux pour vous perturber la nuit ou durant votre travail.

Vous êtes alors plus sain d’esprit, plus serein, et donc plus apte à travailler tout en restant concentré et créatif.

S’expatrier pour les opportunités

Comme je l’ai déjà mentionné précédemment, la mentalité des gens dans d’autres pays peut vous amener des opportunités de business.

Mais comme de plus en plus d’entrepreneurs français quittent le territoire, il est alors possible de rejoindre des communautés d’expatriés, et ainsi nouer des relations de business avec eux. Il y a d’ailleurs des communautés d’entrepreneurs qui se forment sur internet, et une fois expatriés, ceux-ci peuvent alors se rencontrer.

De plus, en fonction du pays que vous visez, le marché peut-être plus ou moins libre, et cela offre des opportunités que vous n’auriez pas pu avoir sur le marché français.

Le coût de la vie est également moins élevé qu’en France, selon votre pays d’accueil. Puisque vous dépenserez moins en nourriture, loyer et autres, vous aurez alors plus d’argent pour votre business.

Le coût de la main-d’œuvre est aussi moins élevé dans certains pays. Pour quelqu’un qui recherche des employés, sans vouloir investir trop d’argent, cela peut être une opportunité.

Pensez-y : à l’étranger, de nouveaux horizons s’offrent à vous !

Pour conclure : quitter la France pour un autre pays, oui ou non ?

Nous avons vu aujourd’hui les avantages de l’expatriation, ainsi que les inconvénients à rester en France.

Pour ma part je dirais que le seul avantage à rester en France c’est l’attachement à sa culture, à sa terre, à sa région et à sa langue maternelle. Cela peut également être très difficile pour certains de devoir quitter sa famille et ses amis.

Mais sachez qu’aucun départ n’est définitif ! Vous pouvez très bien établir une résidence fiscale dans un autre pays, et revenir de temps à autre en France pour revoir vos proches. Qui a dit qu’il fallait absolument les abandonner ?

Par contre, si vous souhaitez faire prospérer votre entreprise pour gagner plus d’argent, ou ne serait-ce que respirer un peu et avoir la tête hors de l’eau, il va falloir sérieusement songer à s’expatrier.

Prenez le temps d’y réfléchir. Ce n’est pas une décision qui se prend à la légère.

Une nouvelle fois, je vous invite à vous procurer la formation gratuite en fiscalité de AH – Fiscalité & Investissement. Elle vous aidera à en apprendre d’avantage sur les mythes fiscaux d’internet. Et Hugo de AH vous enseignera également à vous expatrier dans les règles, pour ne plus être rattaché à la France fiscalement.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour rejoindre la formation gratuite : Les Mythes de la Fiscalité sur Internet.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités Business Online

Les populaires

Formations Gratuites

Newsletter FormaScan

Podcasts Business GRATUITS

Les 5 derniers articles

En haut