Connecte-toi avec nous

FORMASCAN

Coûts de démarrage d’un site de commerce en ligne : De combien avez-vous besoin pour vous lancer ?

site de commerce en ligne

Actualités Business Online

Coûts de démarrage d’un site de commerce en ligne : De combien avez-vous besoin pour vous lancer ?

Comment estimer les coûts de démarrage d’un site de commerce en ligne? Il s’agit ici du montant dont vous avez besoin pour démarrer un magasin de commerce électronique.

Mais il s’agit du strict minimum, et ce, si vous faites du dropshipping de vos produits. Combien cela coûte-t-il réellement, et qu’est-ce qui est une bonne chose par rapport à ce qui est indispensable ?

Aujourd’hui, nous allons décomposer les coûts réalistes de démarrage d’une boutique en ligne ou d’un magasin de commerce électronique. Nous allons vous révéler le coût exact du lancement d’une boutique en ligne, ainsi que quelques secrets sur la façon d’économiser de l’argent lorsque vous le faites. C’est parti !

Le strict nécessaire : les coûts de démarrage du commerce électronique que vous ne pouvez pas éviter

Le lancement d’une boutique en ligne n’implique que 4 dépenses obligatoires pour se lancer :

Nom de domaine, hébergement, inventaire, traitement ou gestion des paiements en ligne.

Notez que si vous utilisez Etsy, eBay, Amazon ou tout autre place de marché tierce pour vendre vos produits, vous n’aurez pas besoin de nom de domaine ou d’hébergement. Cependant, vous aurez d’autres coûts, notamment associés à leur part des ventes réalisées.

Décomposons les coûts de démarrage nécessaires sur ces 4 points !

Nom de domaine : 0,80 à 12 €/an

Votre nom de domaine est le nom de votre site Web/URL. Vous aurez besoin d’un nom de domaine pour votre site Web si vous souhaitez démarrer une activité de commerce électronique sur votre propre site.

Heureusement les domaines sont vraiment bon marché. Vous trouverez souvent chez GoDaddy ou Namecheap des ventes de noms de domaine à 0,99 €. Vous pouvez également les acheter chez 1&1, OVH ou directement auprès de votre hébergeur.

Conseil de pro : essayez toujours d’obtenir un nom de domaine en .fr. Même si les extensions de type .clothing et bien d’autres deviennent de plus en plus courantes, les gens choisiront par défaut la version .fr d’un site Web lorsqu’ils le saisiront dans un navigateur.

Hébergement : 5 à 300 €/mois (29 €/mois en moyenne)

L’hébergement est le prix que vous payez pour héberger votre site Web sur le serveur d’un fournisseur d’hébergement. Sans hébergement, votre site Web ne sera pas connecté à Internet et ne pourra pas être visité.

Il existe plusieurs types d’hébergement : l’hébergement partagé, l’hébergement sur serveur VPS ou cloud et l’hébergement dédié.

L’hébergement partagé est l’hébergement le moins cher (à partir de 0,80 €/mois, jusqu’à environ 30 €/mois pour de l’hébergement spécialiste infogéré) car vous « partagez » votre serveur avec d’autres personnes utilisateurs dans le cadre du plan d’hébergement partagé.

Cette solution convient parfaitement à une nouvelle boutique, jusqu’à environ 50 000 visites par mois. Après cela, vous voudrez passer à l’hébergement VPS, Cloud ou dédié pour une meilleure vitesse et moins de temps d’arrêt. Si vous recherchez des performances optimales, un conseil passez directement à de l’hébergement VPS.

L’hébergement dédié, quant à lui, signifie que vous payez pour votre propre serveur privé. Il est plus coûteux (généralement à partir de 29 €/mois), mais est plus fiable, surtout si vous avez beaucoup de visiteurs par mois.

Vous pouvez bien entendu profiter de coupons promotionnels pour les meilleurs hébergeurs web du moment en visitant des sites comme opportunites-digitales.com.

Vous avez aussi la possibilité de travailler avec une plateforme de commerce électronique comme Shopify, BigCommerce ou WooCommerce. Shopify et BigCommerce sont fournis avec leur propre hébergement (et des certificats SSL – nous y reviendrons dans un instant), vous n’avez donc pas besoin d’acheter un hébergement séparé.

Stocks : 0 à 1 000 € pour commencer

Vous ne pouvez pas lancer une boutique en ligne sans avoir quelque chose à vendre !

Cela dit, le montant que vous investissez ici varie considérablement selon que vous faites du dropshipping ou non et selon le stock que vous souhaitez avoir au départ.

Le dropshipping fonctionne comme suit :

Lorsqu’un client effectue un achat dans votre boutique, vous transmettez la commande à votre fournisseur, qui expédie l’article directement au client comme si le produit venait de vous.

C’est un moyen de vendre des produits sans stocker, emballer ou expédier physiquement votre propre stock, ce qui signifie qu’il n’y a pratiquement aucun coût de stock.

Le principal inconvénient du dropshipping

C’est que les possibilités de branding et de personnalisation sont limitées. Vous ne pouvez pas contrôler l’emballage ou toute touche supplémentaire, comme des notes manuscrites dans la boîte.

De plus, si votre fournisseur est soudainement en rupture de stock, vous êtes coincé sans produits, vous avez des commandes en attente à remplir et des clients potentiellement en colère à calmer.

Si vous décidez de détenir votre propre stock, vous avez un meilleur contrôle sur votre image de marque et la gestion de votre stock, mais vous devez également investir de l’argent au départ pour acheter des produits et avoir besoin d’un endroit pour les stocker, les emballer et les expédier (ainsi que les coûts fixes des matériaux d’emballage et d’expédition).

Lorsque vous achetez votre propre stock, nous vous suggérons d’investir au moins 100 au 200 € si votre fournisseur est local, ou 1000 € minimum si votre fournisseur est éloigné (comme un fabricant en Chine). La raison en est que les fournisseurs locaux ont des délais de livraison plus rapides, ce qui vous évite de rester sans produit pendant une semaine ou plus si vous en manquez. Il est bon de vérifier les quantités minimales de commande et les délais de livraison lorsque vous cherchez des sources d’approvisionnement pour vos stocks.

Traitement des paiements : 2 à 3 % du chiffre d’affaires

Enfin, nous avons le traitement des paiements. Bien qu’il ne s’agisse pas nécessairement d’un coût de démarrage de votre entreprise, tous les processeurs de paiement (y compris Shopify, Stripe, etc.) vous facturent environ 2 à 3 % plus environ 0,30 € par transaction.

Il est important de garder tous ces coûts à l’esprit lorsque vous choisissez un produit à vendre et que vous fixez votre prix. Vous devez gagner suffisamment sur chaque vente pour réaliser un bénéfice après les coûts de marketing, les coûts des produits, les frais de traitement, etc.

Dépenses additionnelles : les coûts qui ne sont pas obligatoires, mais qui aident

Une fois les bases acquises, il est temps de se plonger dans les détails qui vous donneront ce « léger avantage » sur vos concurrents.

Plus précisément, nous allons aborder les points suivants

  • Concepteur de site Web ou thèmes premium
  • Conception d’un logo
  • Photos de produits de haute qualité ou espace studio
  • Applications et plugins pour le site web

Concepteur de site web : 300 € à 5 000 € et plus

Un site Web bien conçu crée un climat de confiance avec vos visiteurs et réduit les frictions entre les utilisateurs et les clients. Vous avez besoin d’un site bien conçu et solide.

Faire appel à un concepteur de site Web peut vous décharger d’une partie du travail initial si vous n’êtes pas à l’aise avec cette tâche ou si vous n’en avez pas le temps. Cependant, cela peut être coûteux ; les développeurs ne sont pas bon marché, ce qui est normal vu le travail effectué.

Attendez-vous à dépenser au moins 300 à 5 000 € pour la création de votre site Web, selon le niveau de compétence du développeur et la complexité de votre boutique. Vous devrez peut-être même engager une autre personne pour installer et configurer votre panier d’achat.

Vous pouvez également acheter un thème WordPress, Shopify ou BigCommerce de qualité supérieure et concevoir le site vous-même.

Thème du site : 50 à 200 €

Si un développeur n’est pas dans vos moyens, un thème premium peut faire des merveilles pour améliorer votre boutique en ligne.

Voici quelques-uns de nos préférés :

Shopify : MyShop, BEStore, YourStore

WordPress+WooCommerce : Shoppe, Løge, Creativo

BigCommerce : LaParis, YourStore, AP Shoes World

Magento : EVA, Ultimo, Fastest

Conception du logo : 15 à 300 €

Un logo peut aider votre magasin à se démarquer et améliorer votre image de marque à long terme.

Vous pouvez obtenir un logo sur une place de marché en ligne comme Fiverr ou 5euros pour 5 à 75 €, en fonction du niveau de qualité, des types de fichiers et du nombre de révisions que vous souhaitez obtenir. Recherchez les personnes ayant cinq étoiles et regardez leur portfolio avant de vous décider.

Conseil de pro : soyez aussi descriptif que possible du logo que vous souhaitez. Envoyez des échantillons d’autres logos que vous aimez, et fournissez leur des codes de couleurs ou au moins des idées de couleurs que vous appréciez. Plus vous leur donnerez d’éléments sur lesquels s’appuyer, meilleur sera le résultat.

Photos de produits : 20 à 1000 €

Des photos de produits de haute qualité sont l’un des éléments les plus importants d’une boutique en ligne. Des photos de mauvaise qualité peuvent et devraient nuire à vos conversions.

Malheureusement, la plupart des photos de stock que vous obtenez de vos fournisseurs et fabricants sont vraiment mauvaises et ne vous feront pas vous différencier par rapport à vos compétiteurs.

Conseil de pro : Si vous décidez de vendre sur Amazon ou une autre place de marché concurrentielle, vos photos peuvent aider votre annonce à se démarquer de la concurrence.

Marketing en ligne : le budget dépend de votre industrie et de la compétition

Lancer un site de commerce électronique n’est pas une chose simple et il vous faudra prévoir un budget pour votre marketing en ligne si vous désirez attirer du trafic qualifié sur vos pages produits. Que vous choisissiez la voie du référencement naturel (SEO) ou celle du marketing payant (que ce soit via Google ou des réseaux sociaux), il va vous falloir budgétiser en fonction de vos objectifs de croissance.

Optimiser votre site et vos Core Web Vitals vous aidera à offrir la meilleure expérience utilisateur possible et vous permettra de tirer parti d’une bonne campagne de référencement en ligne !

Continuer la lecture
Tu pourrais aussi aimer...

Web-entrepreneur, formateur & Coach Business Fondateur de MonCoachSuccess.com et auteur du livre "TROP CON POUR ÊTRE RICHE !" Mon Leitmotiv : Aider les entrepreneurs à réussir dans leurs projets professionnels avec un maximum de méthodes sans prise de tête ! "Je ne me considère pas comme un expert mais plutôt comme un entrepreneur expérimenté capable de transmettre son savoir-faire."

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités Business Online

Les populaires

Formations Gratuites

Newsletter FormaScan

Podcasts Business GRATUITS

Les 5 derniers articles

En haut